L’aspérule odorante (Gaillum odoratum)

L’aspérule odorante (Gaillum odoratum)

La petite histoire 

L’aspérule appartient au groupe botanique des Rubiacées. Elle est mentionnée pour la première fois en 854, par le moine bénédictin Wandalbert de Prüm, à propos du vin de mai. On l’appelait au Moyen Age Mater silvarum, “mère des forêts”, ce qui correspond à son nom moderne de reine des bois et montre en quelle estime elle était tenue. Elle avait une grande importance pour les populations germaniques, mais beaucoup moins comme plante médicinale que comme élément de boisson. 

Les racines de l’aspérule, ainsi que des autres plantes de cette famille, renferment un colorant rouge qui était utilisé comme teinture végétale.

L’aspérule odorante contient de la coumarine, une molécule aromatique odorante qui est toxique à forte dose. Elle était utilisée comme « Mort aux rats » au Moyen Age. En effet, la fermentation, la moisissure ou le noircissement de cette plante, transforme la coumarine en coumarol, qui est hémorragique et mortel. 

Galium_odoratum.FB_10

Botanique

th

L’aspérule odorante est une plante vivace, pouvant mesurer entre 10 et 30 cm de hauteur. Elle possède des feuilles vert foncé, qui se développent en étoile, autour de la tige. Ses fleurs, en forme de clochettes, sont blanches. Les fruits sont petits et couverts de poils crochus.

Le coin cuisine

Crème patissière à l’aspérule odorante

Fais infuser une poignée d’aspérules (plantes entières) dans un litre de lait bouillant. Laisse refroidir et filtre. Prends 4 œufs, sépare les blancs, mélange les jaunes avec 15O gr de sucre, ajoute 15 gr de fécule, et un peu du lait aromatisé à l’aspérule. Ajoute le mélange au reste de lait, remets sur le feu et porte à ébullition. Laisse épaissir. Bats les blancs en neige et ajoute délicatement la préparation. Mélange éventuellement avec une cuillère d’huile de sésame. C’est prêt. Tu peux l’utiliser pour garnir des éclairs ou faire un gâteau à la crème pâtissière, type tropézienne.

l-infusion

Sirop à l’aspérule

Fais bouillir 2L d’eau et ajoute deux bouquets d’aspérules odorantes (plantes entières) dans l’eau. Laisse infuser deux heures au moins. Au bout de ce temps, filtre l’infusion. Verse l’infusion dans une casserole, avec 2kg de sucre, un peu d’extrait de vanille ou de sucre vanillé et fais bouillir 5 bonnes minutes. Mets en bouteille que tu couches jusqu’à complet refroidissement.

Vin de mai

Fais macérer dans du bon vin blanc (une bouteille de 75 cl) une poignée de fleurs d »aspérule, une demi orange coupée en tranches et son zeste, pendant 2 heures au frais. Filtre. Ajoute de la cannelle et 150g de sucre. Mélange bien et mets en bouteille. Conserve au frais pour servir dans les jours qui suivent. 

NB : Avant d’utiliser les fleurs, laisse-les faner un petit peu (entre 2 et 4 heures). La coumarine (parfum de l’aspérule), ne se développe qu’à la fanaison de la plante. 

Et pour ma santé…th-1

Effets anticoagulants, antispasmodiques, sédatifs, stimulants de l’appareil digestif, diurétiques, antiseptiques. Actions adoucissantes et vulnéraires. Traite l’insomnie ; calme le système nerveux ; stimule la digestion et le fonctionnement du foie ; diminue les ballonnements, les éructations ou les digestions difficiles ; agit sur l’inappétence ; apaise les phlébites et les palpitations. En usage externe, l’aspérule odorante peut être utilisée comme collyre, pour soigner les conjonctivites ou les blépharites. Elle est utile aussi sur les blessures, les abcès et les enflures.

Le coin poétique

Au milieu des grands hêtres, elle me paraît minuscule,

de ses fleurs blanches, le sol de la forêt elle immacule,

de l’aube jusqu’au crépuscule.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)

Le sureau noir (Sambucus nigra)

La petite histoire 

elder-04-l

Le nom latin Sambucus fait allusion aux flûtes, que les pâtres grecs taillaient dans le bois tendre du sureau, dont les rameaux sont creux.

Galien recommandait le sureau contre les catarrhes et les excès de mucus. Pline l’ancien lui attribuait déjà ces propriétés.

Le sureau noir a été une plante médicinale populaire dès l’Antiquité. Il est intégré à la médecine ayurvédique et est aussi présent dans l’arsenal thérapeutique des Amérindiens. Ils attribuaient les mêmes propriétés au sureau blanc, dont la composition est semblable à celle de son cousin européen.

Dans la tradition celtique, le sureau (« ruis en Celte ») est l’arbre associé à la mort. Les druides confectionnaient avec son bois les flûtes leur servant à converser avec les âmes des disparus ou à protéger des sortilèges.

 

 

Botanique

Le sureau est un arbuste pouvant mesurer jusqu’à 10 mètres de haut. Son écorce est vert-gris et fissurée. Ses feuilles sont caduques, opposées, imparipennées, composées de 5 à 7 folioles dentées et un peu velues sur les nervures. Ses fleurs, hermaphrodites et parfumées, comportent 5 étamines et 5 pétales de couleur blanc crème. Elles sont disposées en corymbes. Les fruits sont de petites baies noires violacées, disposées en grappes.

 

Le coin cuisine

Il est possible de réaliser une imitation de porto, avec les baies. 

De plus, elles peuvent donner du goût et de la couleur aux confitures et pâtés. 

Les bourgeons se conservent dans le vinaigre.

Vinaigre de fleurs de sureau

Verse 1 litre de vinaigre de cidre dans un bocal. Ajoute 6 corymbes (grappes de fleurs) de sureau, sans les tiges. Laisse macérer au soleil pendant 15 jours, en remuant tous les jours. Filtre et mets en bouteille.

Sucre aux fleurs de sureau.

Fais sécher 20 corymbes (grappes de fleurs) de sureau. Mixe et ajoute à un bon sucre de canne non raffiné. 

Crumble de pommes et baies de sureau

th-4

Brasse 250g de farine et 100g de sucre dans un saladier. Fais un puits. Mélange 100g de purée d’amandes et 70ml d’eau dans un bol. Verse ces ingrédients sur le mélange sec et pétris sans former de boule (en faisant des miettes).

Epluche 1 kg de pommes, retire le trognon et coupe en dés.

Rince 100g de baies de sureau bien mûres.

Préchauffe le four à 180°C. 

Dans un plat à gratin, dispose les pommes et les baies de sureau. Ajoute 50g de sucre de canne et mélange.

Recouvre les fruits avec la pâte à crumble, en l’émiettant.

Enfourne pendant 40 minutes au four.

Sers avec une boule de glace au choix. Par exemple : caramel au beurre salé, vanille, fruits rouges… Selon ton inspiration.

 

Et pour ma santé…

 

Les fleurs, à l’arôme de muscat, sont un condiment. On en fait des boissons alcoolisées. Mais aussi des lotions pour les yeux, la peau, le rasage, pour ses propriétés anti-inflammatoires. Les fleurs sont légèrement laxatives, elles sont aussi utiles en cas de refroidissement, de rhume des foins, de maux de gorge et d’arthrite. On applique également les feuilles sur les contusions et entorses. Le sureau stimule aussi la prolactine (hormone de la lactation).

Il est riche en anti-oxydant. Diurétique, dépuratif et diaphorétique, il est précieux en cas de troubles rénaux.

Il donne des teintures verte, noire et violette. L’infusion de feuilles est insecticide. Véritable “pharmacie de campagne”, le sureau joue un grand rôle dans le folklore européen.

th-2

Le coin poétique

Un parfum des plus délicat,

Associé à la douceur d’un muscat, 

C’est le sureau noir qui fleurit là.

Des baies bénies par les fées,

Elles sont aussi profondément violacées,

Et ont le goût du bonheur et de l’éternité.  

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)

Trèfle et Pissenlit, C’est quoi ?

Trèfle et Pissenlit part d’un petit garçon d’une douzaine d’années qui découvre le monde végétal avec ses yeux encore tout innocent. Au fil du temps, il apprend à reconnaître les plantes, à les gouter, les utiliser dans des remèdes médicinaux et des potions magiques. En parallèle, il commence a se lier intimement à la nature, il passe des nuits à la belle étoile pour observer la faune sauvage nocturne, il essaie de comprendre comment tout ca fonctionne, il expérimente la vie dans la nature en mode survivalisme ou autonomie. 

Ce petit garçon de douze ans, c’est moi, Béranger, il y a quelques dizaines d’années maintenant. 

Depuis, je n’ai cesser d’approfondir ma connaissance de la nature. C’est un émerveillement continuel d’observer cette nature en évolution, du printemps à l’hiver, d’une décennie à l’autre. 

Trèfle et Pissenlit, c’est ca, un cri d’amour pour la nature, que j’ai envie de partager avec vous et de vous faire découvrir. 

Quand tout sera en place, je proposerai des formations en ligne et des sorties sur le terrain. 

Je vous invite donc à être patients, telle la nature qui prend le temps pour nous offrir ses fruits. 

 

Vous pouvez dés à présent me suivre sur Facebook : trefleetpissenlit

Sur instagram :trefleetpissenlit

 

 

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)

L’ail des ours (Allium ursinum)

Histoire

Les Celtes et les Germains connaissaient déjà les vertus de cette plante.

Selon la croyance populaire ancienne, l’ail des ours avait le pouvoir de renouveler et de purifier. Comme son nom le dit, il donne des forces nouvelles. Car l’ours auquel elle doit son nom était considéré chez les Germains comme un symbole puissant de force, de renouvellement et de fécondité. Lorsqu’il sortait de sa tanière à la fin de la saison froide, l’ours avait le pouvoir de chasser l’hiver pour laisser place à la saison féconde durant laquelle la nature se réveille et la vie renaît en un cycle sans cesse renouvelé.

Nous pouvons donc à présent savourer pleinement le début du printemps avec l’aide précieuse de l’ail des ours.

Botanique

L’ail des ours est une plante des sous-bois qui aime les sols frais et l’ombre et peut atteindre de 20 à 50 cm de hauteur. Ses fleurs sont blanches en forme d’étoile.

Quand on froisse ses feuilles, la plante dégage une forte odeur d’ail. Elle peut former de vastes colonies le long des ruisseaux. Ses feuilles apparaissent de mars à juin et la période de récolte se termine avec les premières fleurs. Avant sa floraison, on peut la confondre physiquement avec le colchique, arum tacheté ou le muguet, mais il faut se fier à son odeur aillée et a ses caractéristiques botaniques.ail-des-ours-Allium-ursinum-recette-medicinal-fleur

ail-des-ours

Le coin cuisine

Voici quelques recettes à l’ail des ours.

Sel à l’ail des ours

Cueilles les feuilles, laves-les et sèches-les dans un endroit sombre, frais et bien ventillé. 

Quand les feuilles sont bien sèches, passes au mixeur puis mélanges à un bon sel. Tu peux le  consommer sur de la viande, en assaisonnement de salade, …

Pesto à l’ail des ours

Cueilles des feuilles, laves-les et sèches-les.

Mixes les feuilles avec de l’huile d’olive jusqu’à obtenir une pâte homogène. Faits griller des graines de tournesol, passes au mixeur et ajoutes à l’ail des ours. Ajoutes un peu de vinaigre de cidre ou de jus de citron et assaisonnes. Conserves-le dans des pots en verre. Tu peux le consommer dans le mois et je te conseille de le conserver au réfrigérateur. A manger sur du pain, avec du fromage, dans les pates, risotto…

Une petite photo pour te mettre l’eau à la bouche. ob_bf67e2_pesto-ail-des-ours-2-3456x2304

Et ma santé?

Les huiles essentielles sulfurées de moutarde que contient la plante ont une action purifiante, désin-toxicante et stimulante. Elles régénèrent l’intestin et luttent contre les processus de fermentation, et donc contre les flatulences. Grâce à une combinaison très efficace de substances actives, la plante a également des effets vasodilatateurs, elle est dépurative, apaise les affections cutanées, prévient l’Artériosclérose, soulage les rhumatismes et les douleurs dans les membres et nous met en forme et de bonne humeur. Cela est également dû à sa teneur élevée en vitamine C.

Formes et préparations : salades, décoctions, poudres, extraits, comprimés, gélules, huiles, pommades, cataplasmes, élixirs, teintures, sirops, essences.

Le coin poétique

Aller, re-sorts ton panier en osier,

Va faire un tour dans la foret,

L’ail des ours est un de ses secrets.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! ;)